Le train H2 d’Alstom testé aux Pays-Bas

Alstom et la Province de Groningen, l’opérateur local Arriva, le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire néerlandaise ProRail et la société Engie ont signé un plan de projet pilote afin de tester, pour la première fois aux Pays-Bas, Coradia iLint, le premier train de passagers à hydrogène au monde.

Les tests sont prévus pour le premier trimestre 2020 sur la ligne Groningen-Leeuwarden à une vitesse maximale de 140 km/h. Ils devraient durer deux semaines environ. L’objectif est de démontrer que la pile à hydrogène est une technologie idéale pour obtenir un trafic ferroviaire propre sur des lignes non électrifiées aux Pays-Bas où circulent actuellement des trains diesel. Le réseau ferroviaire néerlandais compte environ 1 000 kilomètres de lignes de ce type.

Les deux premiers trains à hydrogène au monde assurent déjà un service voyageur régulier en Basse-Saxe (Allemagne) depuis septembre 2018. LNGV, l’autorité des transports de Basse-Saxe, exploitera 14 trains Coradia iLint sur cette ligne dès 2021. Toujours en Allemagne, RMV a commandé 27 Coradia iLint (soit la plus grande flotte de trains à hydrogène au monde) pour une mise en service à partir de 2022.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting