Les Pays-Bas vont accueillir 20 bus à hydrogène

Le syndicat des transports en commun de Groningue-Drenthe a passé un appel d’offres pour s’équiper de 20 bus à pile à combustible et d’une station de production et de distribution d’hydrogène vert. Le contrat a été remporté par Van Hool et Shell. Le transporteur Qbuzz a passé commande de 20 bus H2 au fabricant belge. Ce dernier est aussi celui qui va fournir les bus du service Febus à Pau, à la rentrée. Les bus à hydrogène auront une autonomie de 350 à 400 km. Ils seront mis en circulation en décembre 2020 à Groningue.

Pour sa part, Shell produira chaque année entre 110 et 160 tonnes d’hydrogène vert par an. La station sera aménagée au sein du dépôt de bus.

Il est à noter que deux bus à hydrogène ont déjà été expérimentés dans la région, au sein d’une usine de produits chimiques, à Delfzijl à partir de 2017. Cette expérimentation, de même que le déploiement à l’échelle de bus H2 en service commercial sont soutenus par la province de Groningue, le ministère néerlandais des transports et l’Europe, via le FCH-JU et le programme Jive2 sur les bus à hydrogène.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting