L’Espagne intègre aussi l’hydrogène dans son plan de relance

Le plan global de soutien de l’Espagne à l’automobile est doté d’un budget global de 3,75 milliards d’euros, dont 250 millions iront spécifiquement à un programme de rajeunissement du parc à destination des particuliers, des indépendants et des entreprises. Pour l’achat d’un véhicule neuf (voiture ou VUL), quelle que soit sa technologie – diesel, essence, gaz, hybride, électrique ou pile à combustible -, le pays prévoit des subventions. Il faut toutefois mettre à la casse en échange une voiture d’au moins 10 ans.

Les aides de l’Etat vont jusqu’à 4 000 euros pour les véhicules zéro émission (jusqu’à un plafond de 45 000 euros). Les marques sont tenues d’octroyer, en complément, une aide de 1 000 euros.

Les aides à l’achat de véhicules électriques sont en ligne avec le plan de transition écologique du gouvernement qui souhaite qu’en 2040 tous les nouveaux véhicules soient “zéro émission” dans le pays.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde