Grosse levée de fonds en vue pour John Cockerill

Grosse levée de fonds en vue pour John Cockerill
Grosse levée de fonds en vue pour John Cockerill

Selon la presse locale, le groupe belge devrait lever 300 millions d’euros pour sa division hydrogène. L’Etat fédéral, la région wallonne et des partenaires privés entreraient au capital de l’entreprise.

L’information est révélée par l’Echo. À ce stade, on sait que Wallonie Entreprendre (WE), le fonds public de la Région wallonne, s’est engagé à apporter un prêt convertible de 50 millions. SFPIM, le bras financier du gouvernement fédéral, apportera lui aussi 50 millions. Des partenaires privés ont également été approchés pour cette levée de fonds.

Créé en 1817, le groupe John Cockerill – qui est actif dans l’énergie, l’industrie et la défense – est une pépite de la Wallonie. Dans le domaine de l’énergie, il est passé de la vapeur à l’hydrogène, à travers une entité dédiée. Son portefeuille d’activités concerne les électrolyseurs et des stations de remplissage, pour des activités du type Power to Gas et des applications industrielles.

Deux projets soutenus dans le cadre des IPCEI

Le gouvernement wallon a confirmé son soutien financier à deux projets de John Cockerill liés à l’hydrogène : l’implantation de notre première gigafactory européenne multisite (Aspach en France et Seraing en Belgique) et le projet Columbus avec Carmeuse et ENGIE. Ces deux projets sont soutenus dans le cadre du programme de financement européen IPCEI (Projet Important d’Intérêt Européen Commun).

Par ailleurs, John Cockerill fait partie d’une nouvelle coalition, la Belgian Hydrogen Council (BHC). Elle a été créée par les clusters régionaux WaterstofNet et Cluster Tweed (dont fait partie le groupe), qui souhaitent ainsi renforcer la position de la Belgique en Europe et sur la scène mondiale en tant que pôle pionnier d’excellence dédié à l’hydrogène propre.

Sur un plan industriel, John Cockerill déploie des giga factories. Rappelons aussi que John Cockerill et Technip Energies ont procédé récemment au lancement de Rely, un fournisseur unique de solutions intégrées et compétitives d’hydrogène vert.

Vous voulez en savoir plus sur john cockerill ? Alors notre dernier article sur le groupe devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Seiya recrute