L’hydrogène abordé au congrès APE de la SIA

Dans le cadre du congrès APE (Automotive Power Electronics), organisé par la Société des Ingénieurs (SIA), et qui traite donc de l’électronique de puissance, une session a été consacrée à la pile à combustible. C’était cet après-midi à Paris, à la Cité des Sciences. Elle a fait intervenir notamment des experts de Honda (Atsushi AMANO, responsable R&D), de l’équipementier Infineon (Werner ROESSLER, Ingénieur en chef), de Symbio (Fabio FERRARI, fondateur et Président) et de l’Université Technique de Braunschweig en Allemagne (Niklas LANGMAACK, assistant de recherche académique).

Les experts ont évoqué des sujets aussi divers que le prolongateur d’autonomie, le rôle du convertisseur, ainsi que celui des semiconducteurs et du carbure de silicium. Une occasion de souligner que les technologies sont parfois communes entre le véhicule à batterie et celui avec pile à combustible. Le fait que l’hydrogène soit intégré à un congrès technique de ce genre, en complément d’un panorama sur l’hybride et l’électrique, montre que la filière est considérée comme plus mature.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting