L’hydrogène en endurance dès 2023 ?

Alors que les 24 heures du Mans visent l’objectif de 2024, des promoteurs allemands ont l’intention de la devancer l’échéance en créant la Hyraze league à partir de 2023. Ce serait alors la première série dédiée aux voitures à hydrogène, révèle Auto Hebdo.

L’annonce a été faite sur Youtube lors d’une conférence ce mardi sur l’avenir du sport automobile à Stuttgart. La nouvelle catégorie est proposée par l’ADAC (l’automobile club allemand), le réseau de contrôle technique DEKRA (engagé en GT et tourisme allemands), la Fédération allemande du sport automobile, l’équipe de Formule 2 et Formule 3, l’équipementier Schaeffler (sponsor titre d’Audi en Formule E) et l’Association mondiale d’e-sport (WESA).

Le souhait est de construire une voiture quasiment neutre sur le plan environnemental, que ce soit au niveau de la transmission, des pneus, des freins mais aussi du châssis. Elle développera une puissance équivalente à 800 chevaux. L’auto sera conçue par HWA AG* qui sera chargée de faire une voiture de course sans appui aérodynamique, Schaeffler fournissant les composants électriques.

Par ailleurs, la Hyraze league souhaite aussi innover en associant l’e-Sport. Durant la compétition, chaque équipage se composera d’un pilote professionnel et d’un simracer, qui disputeront une course réelle et une course virtuelle.

* une compagnie d’ingénierie partenaire en compétition de Mercedes-AMG, qui participe en tant qu’écurie au championnat allemand de DTM

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting