L’hydrogène est sous-estimé pour Nicolas Hulot

Invité ce matin sur RTL, le ministre de la Transition Energétique est revenu sur ses annonces concernant la fin de la vente des voitures à moteur essence et Diesel en 2040. Il a estimé que la mobilité électrique serait à terme le modèle dominant.

Au passage, Nicolas Hulot a glissé que l’hydrogène était « sous-estimé ». Le ministre pense que cette forme d’énergie s’appliquera pour les voitures, mais aussi les camions, les navires* et à terme à bord des avions.

*Nicolas Hulot est bien placé pour le savoir, puisqu’il est le parrain d’Energy Observer, le premier bateau autonome en énergie et fonctionnant notamment à l’hydrogène.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting