L’hydrogène et Disneyland

A priori, on se demande quel est le rapport… Selon l’opérateur Truezero, qui distribue en stations de l’hydrogène aux Etats-Unis, l’année 2016 a permis de franchir un nouveau cap. Le carburant de ses stations a permis aux voitures à pile à combustible de parcourir plus de 3,7 millions de milles en Californie, réduisant ainsi de plus de 2,3 millions de livres les émissions de gaz à effet de serre.

« En équivalence, c’est comme si on plantait une forêt faisant neuf fois la taille de Disneyland », a expliqué Joel Ewanick, PDG de FirstElement Fuel, la société mère de True Zero.

Dans le but d’informer les automobilistes sur les avantages de l’hydrogène, True Zero précisera dans ses stations de recharge quel est l’impact sociétal de la conduite d’un véhicule à pile à combustible. La société, qui alimente un nombre croissant de véhicules à hydrogène (estimé à 1200 véhicules), affichera une nouvelle étiquette semblable à celle qui détaille les ingrédients au dos des emballages des produits alimentaires.

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting