L’hydrogène intégré dans le contrat de filière « Industries des nouveaux systèmes énergétiques »

Le tout premier Contrat du comité stratégique de la filière « Industries des nouveaux systèmes énergétiques » a été signé ce 29 mai. Il a été paraphé par François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire ; Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances ; Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire ; et Isabelle Kocher, présidente du Comité stratégique de filière (CSF).

La filière « Industries des nouveaux systèmes énergétiques » comprend les secteurs des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, du stockage de l’énergie et des réseaux énergétiques intelligents. Elle représente 150 000 emplois, un chiffre d’affaires de 23 milliards d’euros.

L’un des axes consiste à « dynamiser le déploiement des technologies matures et soutenir l’innovation des technologies d’avenir de production et de stockage d’hydrogène décarboné ». « Tous les grands énergéticiens, Air Liquide, EDF, Engie s’engagent à expérimenter l’hydrogène décarboné dans leurs activités », se réjouit Christelle Werquin, déléguée générale de l’Afhypac. La plupart des acteurs de cette filière étaient présents à la cérémonie.

Pour François de Rugy, « le contrat stratégique de filière vise à saisir les opportunités de la transition énergétique pour développer des filières industrielles compétitives et des emplois en France ». A noter également ce commentaire d’Isabelle Kocher : « la neutralité carbone est un immense défi technologique, social, économique. Elle n’est envisageable qu’à la condition d’être indolore pour le pouvoir d’achat des ménages et pour la compétitivité de nos entreprises ». Elle considère aussi que « le contrat de filière est le bras industriel de la programmation pluriannuelle de l’énergie. Il nous appartient à travers ce contrat de la concrétiser », conclut-elle.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting