L’hydrogène produit par électricité nucléaire sera considéré comme « bas carbone »

Selon le site Euractiv, la Commission européenne considérera l’hydrogène produit à partir de l’énergie nucléaire comme étant « à faible teneur en carbone ». L’information a été révélée par un haut fonctionnaire de l’UE qui s’est exprimé au Parlement européen, dernier.

« L’électrolyse peut être alimentée par de l’électricité renouvelable, la production sera alors classée comme de l’hydrogène renouvelable », a déclaré Paula Abreu Marques, cheffe de l’unité pour les énergies renouvelables et la politique CSC à la direction de l’énergie de la Commission européenne. Et de préciser : « Si vous avez des électrolyseurs connectés à des centrales nucléaires, cela serait classé comme de l’hydrogène à faible teneur en carbone « .

La clarification de la Commission européenne était devenue nécessaire, car l’énergie nucléaire n’est en effet pas mentionnée dans la stratégie de l’UE pour l’hydrogène, que l’exécutif européen a présentée en juin de cette année. Pour les allemands, lorsque de l’énergie nucléaire est utilisée pour une électrolyse, l’hydrogène produit n’est pas vert, mais… jaune (et non violet, comme l’écrit Euractiv).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting