Lhyfe accélère dans l’éolien flottant

L’annonce coïncide avec le premier jour du congrès Horizons Hydrogène auquel participe la start-up nantaise. Après une période de 12 mois de programme commun de R&D avec la société Doris, une société d’ingénierie spécialisée dans les projets offshore, Lhyfe et son partenaire vont lancer la première éolienne flottante à intégrer un système de production d’hydrogène.

La signature de ce protocole d’accord entre les deux sociétés intervient quelques semaines seulement après la production des premières centaines de kilos d’hydrogène vert écologique par Lhyfe dans son usine de Bouin, en Vendée. Les connaissances opérationnelles générées par cette première mondiale seront utilisées pour finaliser le développement de la solution propriétaire de Doris et Lhyfe appelée Nerehyd. Ce produit exclusif combine le savoir-faire de Lhyfe en matière de production d’hydrogène vert renouvelable avec la solution d’éolienne flottante de Doris appelée Nerewind.

La solution, qui intègre un site de production d’hydrogène dans le flotteur de l’éolienne, pourra être déployée pour des applications connecté au réseau ou hors réseau (« offgrid »), de la production à petite échelle de 10 MW, à la production à grande échelle de plusieurs centaines de MW.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting