Lhyfe prépare son entrée en bourse

Le producteur indépendant d’hydrogène vert annonce l’approbation de son document d’enregistrement par l’AMF (Autorité des marchés financiers). Une première étape avant son entrée sur le marché d’Euronext.

Lhyfe, une future licorne ? Le fait est que la PME nantaise multiplie les projets (93 à ce jour) et les levées de fonds. Elle va franchir un cran de plus avec une introduction en bourse, une étape logique au regard de ses ambitions : devenir un leader européen. D’autres pionniers français de l’hydrogène sont entrés sur Euronext, comme McPhy, HRS ou encore HDF Energy.

« Notre objectif est de disposer d’une capacité installée totale de 55 MW d’ici 2024 et de réaliser, pour l’exercice 2026, un chiffre d’affaires consolidé d’environ 200 M€ avec un EBITDA Groupe à l’équilibre, sur la base d’une capacité installée totale de 200 MW », commente le fondateur Matthieu Guesné. « À l’horizon 2030, nous nous fixons de disposer d’une capacité installée totale supérieure à 3 GW. A long terme, Lhyfe vise une marge d’EBITDA Groupe supérieure à 30% », conclut-il.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting