Lhyfe : des résultats qui vont quadrupler en 2024

Lhyfe résultats 2024
Lhyfe : des résultats qui vont quadrupler en 2024

Le producteur d’hydrogène vert a doublé en 2023 son chiffre d’affaires. Il fera encore mieux cette année grâce à la montée en puissance de ses projets.

Avec 1,3 million d’euros de chiffre d’affaires, le résultat peut paraître très faible eu égard aux ambitions et au nombre de projets en cours. Mais, le passage à l’échelle se prépare. Dans un communiqué, Lhyfe se réjouit déjà d’avoir entré de nombreux nouveaux clients en France et Allemagne, dont Avia, Manitou, Iveco, John Deere, Hypion, Hype, Symbio. La société rappelle par ailleurs qu’elle dispose aujourd’hui de 3 sites de production et que 8 autres sont en construction.

Les gros projets devraient changer la donne. D’ici la fin de l’année, un partenariat est attendu pour 1 GW de projets. Le passage à l’échelle va être boosté aussi avec 149 M€ de subventions de la part de l’Etat français pour un projet industriel de 100 MW en France près du Havre. De quoi donner confiance à Lhyfe, qui affirme détenir une trésorerie de 114 M d’euros et avoir sécurisé 238 M de subventions.

Pour 2024, la société estime qu’elle va quadrupler son chiffre d’affaires. Lequel va ensuite sensiblement augmenter pour atteindre plus de 100 millions d’euros en 2026.

Vous voulez en savoir plus sur Lhyfe ? Alors nos derniers articles sur cet acteur devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Lhyfe ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène