L’île d’Yeu s’engage pour l’hydrogène

Engagée dans la transition énergétique, l’île vendéenne a décidé de faire l’acquisition de trois utilitaires à pile à combustible et d’une station de production et de distribution d’hydrogène. Les véhicules en question, qui sont des Kangoo utilisés par les services techniques, intègrent la technologie de Symbio.

Pour le ravitaillement, l’île d’Yeu a fait le choix de produire localement son hydrogène. La station est dimensionnée pour une petite flotte de véhicules à une pression de 350 bars. Elle pourra aussi alimenter également une dizaine de vélos à hydrogène, grâce à une sortie à 200 bars. Du moins, c’est la théorie car Pragma n’a pas encore reçu de commandes.

Le choix de l’hydrogène pour le milieu insulaire est pertinent. Ce sera d’ailleurs l’un des thèmes abordés dans le cadre des journées hydrogène dans les territoires, qui ont lieu ce mercredi et ce jeudi à Toulouse.

Rappelons que la Vendée est un département en pointe sur les énergies alternatives, dont l’hydrogène, et que le Sydev est l’un des acteurs qui favorisent cette évolution.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting