Limoges va passer au bus H2 en 2025

La communauté urbaine de Limoges a décidé de mettre en service 13 bus roulant à l’hydrogène entre 2025 et 2028. Ils seront alimentés par de l’hydrogène vert, produit par électrolyse.

Limoges Métropole a voté ce projet à l’unanimité, lors du conseil communautaire qui s’est tenu le 21 novembre. Il s’articule entre le Projet de Territoire et le Plan Climat Air Energie Territorial.

En lien avec Engie, cet écosystème s’inscrit dans le cadre d’un appel à projets de l’ADEME, qui apporte un financement à hauteur de 5,9 millions d’euros. En tout, le coût du projet s’élève en effet à 25 M€, dont 16,1 M€ financés par Limoges Métropole et 2,7 M€ par la Région Nouvelle-Aquitaine. La communauté urbaine va installer un électrolyseur, dont l’électricité sera fournie par une centrale de traitement des déchets, au nord de Limoges. La station aura une capacité de 400 kg par jour. C’est sur ce même site que sera aménagé un deuxième dépôt de bus qui sera en fonction au printemps 2023.

Pour les bus, cinq exemplaires seront introduits dès 2025, puis trois en 2026, trois supplémentaires en 2027 et enfin les deux derniers en 2028. L’agglo a retenu Van Hool, le même fabricant que celui qui équipe la Ville de Pau. Par ailleurs, elle réfléchit au retrofit pour accélérer la décarbonation de sa flotte.

La station pourra alimenter également les camions de collecte des ordures ménagères et à moyen terme les poids lourds en transit sur l’A20 entre l’Espagne, Toulouse et Paris.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène