Linde multiplie les projets en Corée du Sud

Afin de répondre aux besoins de Samsung, pour la production de semi-conducteurs, le groupe allemand va construire une usine afin de livrer de l’hydrogène et des gaz purifiés. Cet accord bâti sur le long terme concerne le site de Pyeongtaek (province sud-coréenne, de Gyeonggi). Le projet prévoit également l’aménagement d’un pipe-line.

Par ailleurs, si l’on en croit l’agence Yonhap, le conglomérat Hyonsung a passé un accord avec Linde pour élaborer la plus grosse usine au monde d’hydrogène liquide. Celle-ci verra le jour à Ulsan en 2022. D’une surface de 30 000 m2, elle pourra fournir 13 000 tonnes d’hydrogène liquide par an. De quoi alimenter l’équivalent de 100 000 véhicules à hydrogène.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting