L’Italie s’intéresse aussi au bus à hydrogène

Alors que plusieurs villes de France (Auxerre, Lens, Pau, Versailles…) se lancent dans le bus à hydrogène, c’est au tour de Bolzano en Italie d’opter pour ce mode d’énergie. Le site spécialisé Bus&Car connexion rapporte que la ville, située au nord de la plaine du Pô, est la première à commander des bus à hydrogène Solaris Urbino 12. Le contrat porte sur douze véhicules. La fourniture des bus à pile à combustible s’accompagne d’un ensemble de services et de maintenance pour une durée de 8 ans.

L’autonomie du bus H2 Solaris atteint 350 km avec une seule charge. Afin de réduire au maximum la consommation d’énergie, le véhicule – qui récupère également de l’énergie au freinage – est également équipé d’une pompe à chaleur.

Le véhicule sera présenté en première mondiale du 9 au 12 juin à Stockholm, dans le cadre du forum organisé par l’UITP (Union Internationale du Transport Public).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting