L’Opel Zafira en version hydrogène ?

Opel zafira hydrogène
L’Opel Zafira en version hydrogène ?

Dans le cadre d’une interview au Frankfurter Allgemeine, le patron d’Opel annonce des essais sur route l’année prochaine avec un Zafira équipé d’une pile à combustible. La presse automobile s’en est fait largement écho. Pourtant, il n’y a pas vraiment de scoop. Hydrogen Today l’avait annoncé en septembre 2019… A l’époque, la marque avait fait cette annonce au salon de Francfort. Dans son article, le FAZ écrit que la marque au blitz dispose d’un « soit disant » centre de compétences sur l’hydrogène. C’est pourtant bien le cas, puisque le constructeur allemand a été chargé de mener le développement des versions à PAC des utilitaires du groupe PSA.

Dès 2021, le Peugeot Expert, le Citroën Jumpy et l’Opel Vivaro seront proposés à des clients professionnels prêts à tester l’hydrogène. On sait que la pile sera fournie par Symbio, la coentreprise de Faurecia et Michelin.

Le fait qu’Opel décide de mener des essais à bord d’un van n’a rien de très surprenant. Du temps de General Motors, la marque avait déjà transformé un Zafira en prototype à hydrogène. Elle prépare peut-être le coup d’après, sachant que les VU de 2021 vont servir à mesurer l’appétence des clients pour cette forme d’électrification.

Vous voulez en savoir plus sur Stellantis ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Stellantis ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène