Lorient veut convertir ses navires à l’hydrogène

Lorient navires à l'hydrogène

Dans un article du Télégramme, on apprend que Lorient Agglo veut accélérer la transition écologique pour ses navires de la rade en investissant 7 M€ dans l’hydrogène. La flotte actuelle, composée de cinq unités, est vieillissante.

Une première enveloppe de deux millions va être consacrée à la remotorisation de l’Ar vag Tredan, un batobus électrique victime de pannes à répétition et en arrêt technique depuis l’été 2019. Par ailleurs, la conversion à une énergie plus verte va conduire l’agglo à construire pour 5 millions un nouveau navire à hydrogène qui sera affecté sur les trois lignes régulières. Il devrait être en service en 2024.

Le maire de Lorient et Président de l’Agglo, Fabrice Loher, dit vouloir « accompagner la montée en puissance du trafic passagers dans la rade ». « Notre défi est aussi de participer à la production d’hydrogène propre. C’est un risque assumé », indique-il dans le quotidien régional.

Vous voulez en savoir plus sur la Bretagne ? Alors nos derniers articles sur cette région française devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur la région Bretagne ici

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde