Honda : de l’hydrogène sur la lune

Dans le cadre d’un accord avec la JAXA, l’agence spatiale japonaise, le constructeur va étudier un mode de production d’énergie renouvelable à base d’hydrogène permettant d’alimenter une base et des rovers sur la lune.

Suite à un accord signé avec cette agence en novembre 2020, Honda s’engage donc à développer un prototype de système d’énergie renouvelable circulaire qu’il devrait présenter au cours de l’année fiscale 2023 (une période qui court jusqu’au 31 mars 2024). Ce système va utiliser une pile à combustible et un électrolyseur afin de produire de l’électricité à partir d’énergie solaire et d’eau. Le procédé coûte moins cher que le stockage par batteries secondaires et s’avère aussi plus compact et léger.

Ces travaux s’inscrivent dans le cadre du projet américain Artemis, dont la JAXA est aussi partenaire, et qui vise une présence durable sur la lune. La production d’électricité renouvelable est cruciale, sachant qu’il y a sur certaines parties de la lune un cycle répétitif de 14 jours de lumière et 14 jours de nuits.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting