MAN intègre l’hydrogène dans sa roadmap zéro émission


Filiale du groupe Traton (Volkswagen), MAN Truck & Bus a présenté sa feuille de route pour le transport zéro émission. Le constructeur propose déjà des véhicules électriques à batterie, comme le bus Lion City (E et TGE) et le camion de distribution eTGM (dont la nouvelle génération sera lancée en 2023). En complément, MAN va aussi se lancer dans l’hydrogène avec des prototypes qui seront construits dès 2021.

L’industriel de Munich veut tester à la fois l’utilisation d’une pile à combustible et l’hydrogène en tant que carburant dans un moteur à combustion. Des essais seront réalisés en coopération avec des clients sélectionnés à l’horizon 2023-24. Ils se feront dans le cadre d’un projet local, baptisé flotte bavaroise. L’objectif est de tester l’ensemble de l’écosystème hydrogène dans le secteur de la logistique des transports, avec des opérateurs d’infrastructures et des transporteurs. Des discussions initiales à ce sujet sont déjà en cours avec le gouvernement de ce land. Une coopération avec les universités est également prévue.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting