Man va tester des prototypes de camions H2


Le constructeur allemand prévoit de faire rouler des prototypes cet été de camions à hydrogène. Il développe actuellement dans son centre de Nüremberg deux poids-lourds, chacun équipé d’une technologie différente de pile à combustible. Ils seront testés sur des milliers de km afin de procéder à de la mise au point. L’objectif est ensuite de mettre en service une flotte de démonstration en 2024.

Sur son site, MAN reconnaît avoir beaucoup de demandes de la part de ses clients sur l’hydrogène. Et pour Michael Bernath, en charge du développement des nouvelles motorisations, « c’est une solution intéressante pour le transport longue distance ». Le constructeur estime que l’hydrogène est concurrentiel, car il apporte une autonomie de 800 km avec un plein qui se fait en quelques minutes. La batterie n’est pas aussi performante et la recharge prend entre 45 mn et plusieurs heures. MAN entend proposer à la fois de l’électrique à batterie et la pile à combustible en fonction des usages.

Toutefois, il faut souligner que l’industriel teste aussi l’utilisation de l’hydrogène en tant que carburant dans le moteur thermique. Un prototype sera aussi testé dans le courant de l’année. C’est une solution intermédiaire avant de passer au zéro émission.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting