France Hydrogène sort à son tour un manifeste avant les élections européennes

manifeste France Hydrogène élections
France Hydrogène sort à son tour un manifeste avant les élections européennes

À l’approche des élections européennes, France Hydrogène publie un manifeste qui pointe les priorités dont devrait se saisir la prochaine mandature pour faire du développement de l’hydrogène un pilier de la décarbonation, de la réindustrialisation et de la souveraineté énergétique.

Et c’est un programme en 5 points que propose France Hydrogène, le dernier étant de nommer un vice-président exécutif de la Commission européenne en charge de la politique industrielle.

La priorité numéro 1 est de poursuivre l’effort de décarbonation en apportant un soutien aux usages de l’hydrogène (dans l’industrie mais aussi dans les mobilités). Le souhait est aussi de maintenir les cibles de décarbonation à 2040 avec un objectif intermédiaire à 2035, et surtout de faire preuve
d’ouverture technologique pour ne pas opposer les renouvelables et le nucléaire.

Le point 2 consiste à agir sur les leviers de réindustrialisation et de structurer la chaine de valeur, mais aussi de se doter d’une vision intégrée à 2050 des réseaux électrique et hydrogène. L’objectif est de réunir les conditions pour lancer un plan d’investissement coordonné massif dans ces réseaux. Vient ensuite la souveraineté énergétique et industrielle. France Hydrogène demande la mise en place d’un plan pour le maintien et la compétitivité des industries « énergo-intensives » sur le sol européen. Il s’agit aussi de promouvoir la production d’hydrogène et de molécules de synthèse bas carbone au niveau européen en veillant à ce que les exigences imposées aux producteurs européens le soient également pour les importations.

Une autre proposition importante est de mieux orienter les outils de financement pour aider au décollage de la filière et favoriser ce qu’on appelle les FID (Décisions Finales d’Investissement). L’association préconise d’utiliser les outils de la politique monétaire (BCE) et de permettre à la Banque européenne de l’Hydrogène de jouer un rôle efficace. Elle réclame également d’accélérer la mise en place des mécanismes nationaux de soutien à la production d’hydrogène et plaide pour la mise en place d’un cadre régulatoire européen positif, stable et cohérent.

« Transformer l’essai requiert une mise en place rapide et coordonnée des outils nécessaires pour concrétiser nos ambitions », écrit France Hydrogène dans ce manifeste.

Vous voulez en savoir plus sur France Hydrogène ? Alors nos derniers articles sur l’association devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur France Hydrogène ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde