Le Maroc présente son offre dans l’hydrogène

Le Maroc présente son offre dans l'hydrogène
Le Maroc présente son offre dans l’hydrogène

Par une communication officielle, le royaume a présenté hier « l’Offre Maroc » pour le développement de la filière de l’hydrogène vert. Elle se base sur une démarche holistique, pragmatique et transparente.

En application des Hautes Directives Royales*, une circulaire a donc été publiée par le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch. Le texte définit un cadre incitatif et un accompagnement pour les porteurs de projets. Pour attirer les producteurs, le royaume a sécurisé une superficie de 1 million d’hectares, dont une première partie de 300.000 hectares sera allouée en lots de 10.000 à 30.000 hectares, en fonction de la taille des projets prévus. L’Offre Maroc » s’applique aux projets intégrés de l’amont, depuis la génération d’électricité à partir d’énergies renouvelables et l’électrolyse, jusqu’à l’aval avec la transformation de l’hydrogène vert (ammoniac, méthanol, carburants synthétiques, etc), ainsi que la logistique afférente.

L’offre s’adresse aux investisseurs ou consortiums désirant produire de l’hydrogène vert et ses dérivés, adressant le marché domestique, l’export ou les deux à la fois. Elle semble séduire, puisque le communiqué indique qu’une centaine d’investisseurs nationaux et étrangers ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt vif et effectif.

« L’Offre Maroc » s’articule également autour d’une infrastructure compétitive à planifier, mutualiser, développer et maintenir, conformément aux meilleurs standards internationaux et en fonction des besoins et de l’évolution de l’industrie de l’hydrogène vert, précise encore le royaume.

*En référence à une réunion de travail présidée par le roi le le 22 novembre 2022 et le discours du souverain à l’occasion du 24ème anniversaire de la fête du trône en date du 29 juillet 2023. Il souhaite « valoriser les atouts dont dispose Notre pays en la matière et à répondre au mieux aux projets portés par les investisseurs mondiaux dans cette filière prometteuse ».

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène