McPhy va construire une station d’hydrogène vert à Lyon

La PME française a signé un contrat tripartite avec la CNR (Compagnie Nationale du Rhône) et ENGIE GNVERT pour l’installation sur le port Edouard Herriot à Lyon d’une station à hydrogène. La seconde pour McPhy dans la capitale des Gaules et la 10ème en France. La particularité vient du fait qu’elle sera connectée à un électrolyseur produisant de l’hydrogène vert sur site, à la demande. La CNR fournira l’électricité d’origine renouvelable et exploitera l’électrolyseur, tandis. GNVERT exploitera la station de recharge et distribuera l’hydrogène vert aux véhicules.

pour Pascal Mauberger, PDG de McPhy, « ce nouveau succès montre la pertinence de nos technologies à répondre aux besoins croissants de nos clients et aux enjeux de la transition vers une énergie décarbonée ».

S’inscrivant dans le cadre du projet européen H2ME 2, financé par le programme européen « Joint Undertaking on Fuel Cell and Hydrogen » (FCH JU), cette station offrira en effet une capacité 4 fois supérieure à celle déjà déployée sur le Port de Lyon en 2016. Elle permettra à la CNR et ENGIE GNVERT de délivrer 80 kg d’hydrogène propre par jour, soit un potentiel journalier de 8 000 km de mobilité zéro émission.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting