Mobilité fluviale H2 : EODev et Neptech retenus pour les JO de Paris 2024

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, a désigné NepTech et EODev lauréats de l’appel à innovations « Mobilités Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 » dans la catégorie Nouvelles Mobilités & Mobilités Actives, section « Fluvial ». La filiale d’Energy Observer et la société d’ingénierie d’Aix-en-provence ont été retenues grâce à leur projet de navettes à passagers équipées d’un système de propulsion à hydrogène sur la Seine et à Marseille durant les JO de 2024.

Ces navires innovants seront équipés des RexH2 (range extender) d’EODev, développées en collaboration avec Toyota, qui fournit sa pile à combustible. Les navires NepRiver, à usage fluvial, et NepShuttle, à usage maritime, conçus par NepTech seront dotés d’une grande autonomie et pourront transporter jusqu’à 150 passagers.

Par ailleurs, les deux partenaires fourniront une station de distribution d’hydrogène. Cette station multimodale (STSH2, pouvant ravitailler des bateaux et d’autres véhicules) sera développée par EODev, et aura pour atout dont l’un d’être autopropulsée et ancrée au plus près des sites olympiques. NepTech assurera la conception navale de la station de recharge.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting