Mobilité H2 : Air Liquide accélère en Corée du Sud

Mobilité H2 : Air Liquide accélère en Corée du Sud
Mobilité H2 : Air Liquide accélère en Corée du Sud

Le groupe français a passé un accord avec un acteur local de la chimie pour développer la chaîne logistique de l’hydrogène pour les marchés de la mobilité.

Air Liquide va donc s’allier avec Lotte Chemical, l’un des plus grands groupes sud-coréens. Ce dernier va permettre de bénéficier de grandes quantités d’hydrogène, à partir des bassins industriels de Daesan et d’Ulsan. Le groupe français se chargera ensuite de le conditionner (dans des centres de nouvelle génération et de grande taille) et de le distribuer en fournissant les stations.

Ces sites sont stratégiquement positionnés pour alimenter des zones densément peuplées. L’objectif est de pouvoir anticiper l’émergence d’une économie hydrogène en Corée et répondre également aux besoins en hydrogène de la flotte de camions du Groupe Lotte

Air Liquide Korea et Lotte Chemical investiront respectivement 60 % et 40 % dans une co-entreprise.

Vous voulez en savoir plus sur Air Liquide ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Air Liquide ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde