Mobilité H2 : Viritech se diversifie en Inde

La société d’ingénierie anglaise, qui a conçu la supercar Apricale, a rejoint une plateforme fondée en Inde par le groupe Anand. La structure vise à développer la mobilité hydrogène en Asie, notamment auprès des camions, utilitaires et des gros SUV.

Anevolve est une nouvelle division du groupe Anand, un équipementier automobile basé à New Delhi. Elle regroupe toutes les activés liées aux nouvelles énergies, dont par exemple la joint venture avec le coréen Mando pour développer des véhicules électriques à deux, trois et quatre roues. La structure, qui vise un objectif de plus de 400 millions de dollars dans moins de 5 ans, va collaborer avec trois partenaires*, dont Viritech pour la partie hydrogène.

La société d’ingénierie anglaise va pouvoir faire bénéficier de sa technologie dans le domaine de la mobilité hydrogène. « On ne pouvait rêver un meilleur partenaire pour l’Inde et l’Asie-Pacifique », commente le CEO de Viritech, Thimoty Lyons. Anevolve entend faire du volume dans le transport de marchandises avec l’hydrogène, un secteur bien éloigné de la voiture sportive mais sans doute plus rémunérateur.

*Les deux autres sont l’israélien Zooz (mécanique de précision et stockage d’énergie) et le japonais Headspring (électronique de puissance).

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting