Le moteur à hydrogène fait son show à Hyvolution

moteur à hydrogène Hyvolution
Le moteur à hydrogène fait son show à Hyvolution

En alternative à la pile à combustible associée à un moteur électrique, le moteur à combustion utilisant de l’hydrogène est une solution qui monte et plusieurs acteurs le présentent à Hyvolution.

Chez les constructeurs français, ce sont des utilitaires à pile à combustible qui sont exposés sur le salon, tant chez Hyvia que chez Stellantis. Après, cela n’empêche pas Renault de réfléchir à ce concept (via sa marque Alpine, qui avait présenté dans ce même hall 6 lors du dernier Mondial de l’Automobile le superbe concept Alpenglow). Et surtout, la marque au losange a conclu un accord avec le groupe Punch qui porte justement sur l’étude d’un moteur à hydrogène. Le fait est que Punch Torino est présent à Hyvolution avec un moteur H2, plutôt destiné aux véhicules lourds étant donné sa cylindrée (V8 de 6,6 L). Il a été préparé par sa filiale Hydrocells.

Le moteur à hydrogène est également visible chez FEV. Le groupe d’ingénierie d’origine allemande est partenaire d’Oreca dans un projet qui consiste à développer un moteur en vue du Dakar. Mais, c’est un moteur pour bus de près d’une tonne qui est exposé et se destine au retrofit. Nous avons consacré un post à ce sujet avec un podcast en compagnie de Nadim Andraos.

Un autre acteur est aussi sur les rangs. Le groupe GCK, qui fait de la compétition et prépare un buggy H2 pour le Dakar, a désormais une compétence dans le moteur à hydrogène depuis le rachat de Solution F. Il n’en est pas question sur le salon, mais c’est potentiellement une solution pour le retrofit.

A côté de ces industriels, des start-ups espèrent aussi se faire une place. Ainsi, la société EHP2 présente sur son stand un petit moteur à hydrogène. La société, créée en 2018, emploie des personnes « qui possèdent une longue expérience dans le domaine de la conception, développement et production de groupe moto-propulseurs (GMP) multi secteurs d’activité ». Elle intervient principalement sur les marchés de niche des secteurs aéronautique, défense, automobile prototype, compétition automobile, maritime et off-road.

Sur le pavillon de la Bretagne, la start-up EHM (Efficient Hydrogen Motors), créée en mai 2022, a pour ambition de concevoir, fabriquer et commercialiser un moteur à combustion hydrogène dédié au rétrofit de véhicules lourds de plus de 5 ans. Son moteur n’est pas encore visible, mais elle revendique un partenariat avec le groupe Alliance Automotive Group – un leader européen de la pièce détachée – pour une offre de retrofit dans des garages partenaires.

Pour suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière, Suivez-nous sur LinkedIn ou abonnez-vous à notre newsletter

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde