Exclu : Namx sera à Global Industrie à Lyon

Global Industrie

La start-up fondée par Faouzi Annajah, Namx, sera présente la semaine prochaine à Lyon, dans le cadre d’un salon qui met cette année l’accent sur l’hydrogène: Global Industrie. On y verra son SUV et ses capsules distribuées par un Capx Store.

Depuis les difficultés d’Hopium, certains médias s’interrogent sur la pertinence de l’hydrogène. Et bien sûr, ils en viennent à douter d’autres start-ups, se demandant par exemple ce que devient Namx. La société va bien, merci. Hydrogen Today, qui entretient des relations privilégiées avec les acteurs du secteur, a eu un entretien avec le fondateur et dirigeant de la société.

Faouzi Annajah, qui avait fait forte impression au Mondial de l’Automobile, continue de travailler pour développer son projet. Celui-ci s’est bien consolidé sur tous les plans, tant au niveau des véhicules que de la solution alternative de remplissage à base de capsules. Namx prévoit de prendre la parole en mai pour annoncer des partenariats importants, tant sur le plan financier que technique.

Le Global Industrie

En attendant, le HUV (SUV à l’hydrogène) sera visible la semaine prochaine à Global Industrie. Namx a été sollicité par le salon en fin d’année dernière. Et son véhicule côtoiera le bolide MissionH24 de l’Automobile Club de l’Ouest, qui s’en sert de vitrine pour les 24 h du Mans. Il se trouve que « le plus grand salon de l’industrie en France », qui se tient à Lyon du 7 au 10 mars à Eurexpo, a choisi cette année d’avoir pour fil rouge l’hydrogène, « dont la région Auvergne-Rhône-Alpes se veut la championne en s’investissant dans toute la filière, de la fabrication, au transport, en passant par le stockage ». Faouzi Annajah y a vu l’occasion d’exposer son SUV et d’y rencontrer de potentiels clients et partenaires, y compris des pays limitrophes.

Les deux véhicules à hydrogène seront exposés au sein de l’espace Golden Tech. Ce lieu hébergera un concours d’excellence industrielle sur le thème de l’hydrogène. Les sujets élaborés en collaboration avec des partenaires métiers, et dévoilés 1 heure avant l’épreuve, porteront sur la conception, le stockage ou la distribution de ces véhicules. Les candidats auront ensuite 2 heures pour y répondre au mieux avant d’être évalués par un jury d’experts. Les résultats (médaille d’or, d’argent et de bronze) seront dévoilés le vendredi 10 mars. Le vainqueur dans chaque catégorie recevra un chèque de 1000 euros.

La french tech de l’hydrogène reste dans la course.

Vous voulez en savoir plus sur Namx ? Vous pouvez lire nos 2 derniers articles sur l’entreprise ici et ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène