NatPower H s’invite à l’America’s Cup pour les bateaux de poursuite à l’hydrogène

Natpower H bateaux hydrogène
NatPower H s’invite à l’America’s Cup pour les bateaux de poursuite à l’hydrogène

L’opérateur, spécialisé dans la production, le stockage et le ravitaillement d’hydrogène vert – et qui développe un réseau de stations pour les ports de plaisance en Italie – s’investit dans l’America’s Cup. Il est sponsor de Bluegame (la marque de prestige du Groupe Sanlorenzo) qui va déployer des bateaux de poursuite à l’hydrogène.

Il se trouve que cette année, et pour la première fois, le protocole de la Coupe de l’America, qui se déroulera à Barcelone d’août à octobre, impose à chaque équipe challenger de construire et d’utiliser des bateaux de poursuite à foil propulsés à l’hydrogène. Ces bateaux doivent avoir une longueur minimale de 10 mètres, atteindre une vitesse de 50 nœuds et avoir une autonomie de 180 miles.

C’est dans ce contexte que NatPower H a décidé de devenir sponsor technique officiel de Bluegame. L’entreprise a conclu un accord innovant pour la conception et la construction de chase boats fonctionnant à l’hydrogène, avec deux des six équipes qui participeront à la 37e America’s Cup. NatPower H apportera son soutien à l’équipe du New York Club American Magic (US) et à l’équipe de l’Orient Express (FR) pour la fourniture d’hydrogène vert et la mise en œuvre de procédures de ravitaillement sûres pour les deux chase boats pendant les phases d’essai et de préparation de la compétition.

Ce partenariat fait partie d’un programme plus large qui voit NatPower H s’engager dans un dialogue avec les principaux acteurs de l’industrie maritime mondiale, y compris les chantiers navals de Baglietto.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Seiya recrute