Une première navette à hydrogène à Dubai

Alain Thébault est de retour. Ecarté de SeaBubbles, l’inventeur a fondé en Suisse la start-up The Jet et annonce une première commande dans les Emirats.

Une navette maritime à hydrogène montée sur des foils… Ca ne vous rappelle rien ? Pour cette nouvelle aventure, Alain Thébaut a vu plus grand avec un bateau qui peut transporter jusqu’à 12 passagers, à 80 cm au-dessus de l’eau et à une vitesse pouvant atteindre 40 noeuds (75 km/h). La société a enregistré sa première précommande de la part de Zenith Marine Services, une société familiale spécialiste du fret au Moyen-Orient, et du fonds d’investissement Dwyn.

L’objectif est une exploitation pour la COP28, la conférence des Nations unies sur le changement climatique, qui aura lieu aux Emirats arabes unis en novembre 2023.

Ce partenariat va permettre à The jet de développer son concept. La start-up vise une levée de fonds de 10 millions d’euros.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting