IMG_9148

Après une première édition à Albi, c’est donc à Paris, au parc floral de Vincennes, que ce congrès sur l’hydrogène a choisi d’accueillir les représentants de la filière, aujourd’hui et demain. 500 personnes sont attendues  pour cet événement international.

Les thématiques concernent à la fois la mobilité et le stockage d’énergie.

Sur le premier thème, Hyvolution 2016 sera l’occasion de faire le point sur les différentes initiatives dans le monde et en Europe, y compris en France. Alors que des signaux sont envoyés ici et là pour favoriser une infrastructure de remplissage, parfois à la demande des collectivités locales, dans le cadre de projets (comme HyWay en France), ou à l’initiative du secteur privé (comme Air Liquide), les acteurs profiteront du congrès pour lancer un appel aux pouvoirs publics. A noter que Toyota sera présent avec sa Mirai, dont un modèle sera exposé et un autre mis à disposition pour des essais. Ce sera la première fois qu’elle roulera en France sur route ouverte. La PFA (Plateforme de la Filière Automobile & Mobilités) précisera pour sa part sa vision sur ce nouveau marché, après la publication récente d’un « position paper ».

L’hydrogène est désormais reconnu par l’ADEME comme une solution facilitant la transition énergétique. Il sera donc également question de power to gas (avec de l’hydrogène vert produit à partir d’énergies renouvelables), de redistribution dans le réseau de gaz naturel et de cogénération pour des applications stationnaires. Ce thème sera abordé par des représentants d’Areva H2 Gen, EON, Engie, ou encore GRDF.

A travers des ateliers et des conférences sur plateau TV, les meilleurs experts débattront des dernières tendances. La discussion se poursuivra aussi autour d’une exposition. Quelques mois après la COP21, ce sera un nouvel événement fort, placé sous le signe de la protection du climat.

Bien entendu, les participants sont invités à se rendre sur place en utilisant le service de taxi Hype de la STEP, avec des véhicules à hydrogène Hyundai ix35 FC. Ces véhicules feront la navette entre le métro Château de Vincennes et le Parc Floral.