Le projet Ene.Field se poursuit jusqu’en 2017

Ene field

Lors du congrès Hyvolution, il a été question du projet européen Ene.Field. Ce projet, dont Engie est partenaire au sein d’un consortium de fabricants, d’énergéticiens et d’universitaires a pour finalité d’expérimenter 1000 piles à combustibles à travers 12 pays de l’UE..

Depuis déjà deux ans, l’énergéticien met en place des piles à combustible au sein d’habitations en France. La pile transforme, par une réaction chimique, du gaz en électricité de manière décentralisée, avec un rendement électrique en moyenne de 35 à 40 %, pouvant même atteindre, pour les plus performantes, 60 %. L’énergie électrique est produite directement dans la maison, sans bruit ni émissions de polluants.

C’est un procédé de micro-cogénération résidentielle du gaz naturel.

Très répandue au Japon, où elle équipe déjà plusieurs dizaines de milliers de maisons, la pile à combustible gagne l’Europe. Le projet Ene.Field, qui se poursuit jusqu’en 2017, constitue justement l’occasion de préparer le terrain pour un large déploiement.

By |2016-03-07T12:39:43+00:00mars 8th, 2016|Général|Commentaires fermés sur Le projet Ene.Field se poursuit jusqu’en 2017

About the Author:

Journaliste automobile depuis plus de 25 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives. Sur l'hydrogène, j'ai co-écrit un ouvrage en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Plus récemment, j'ai réalisé un livret pour l'OVE (Observatoire du Véhicule d'Enterprise).

Abonnez-vous à H2 Today (gratuit)

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: