000022213_illustration_large

Lors du congrès Hyvolution, la Plateforme de la Filière Automobile (PFA) est venue faire part de sa position concernant l’hydrogène. On se souvient que Nicolas Leclère, chargé de mission pour l’hydrogène et les piles à combustible, avait fait part de l’intérêt de la filière auto pour la solution du range extender.

C’est une spécificité bien française, illustrée par SymbioFCell sr le Kangoo H2.

La PFA pense également que la mobilité hydrogène peut concerner les véhicules plus lourds. Avec le COFIT (Comité d’Orientation de la Filière Industrielle du Transport Routier), elle étudie actuellement un projet sur « Les énergies propres pour le transport de marchandises et de personnes en milieu urbain et inter-urbain (véhicules de plus de 3.5 t, autonomie d’environ 150 km) ». L’ objectif est de se focaliser plus particulièrement sur l’hydrogène et le gaz. Les parties intéressées pour participer sont invitées à se faire connaître auprès des deux organismes.

Ce type de projet  contribuera à établir une roadmap de positionnement et de déploiement pour l’hydrogène dans les véhicules lourds.