Dans le cadre d’un plan de soutien pour les énergies propres en Colombie-Britannique, et d’un montant de 43 millions* de dollars canadiens, une somme de 10 millions a été votée en faveur de l’hydrogène. Elle va bénéficier à l’entreprise Automotive Fuel Cell Cooperation (AFCC) à Burnaby, qui est une joint-venture entre les constructeurs Daimler et Ford.

Cette coentreprise met au point de nouveaux modules de piles à combustible pour le secteur automobile. La technologie va bénéficier notamment au SUV GLC-fuel cell que Mercedes doit présenter à l’automne prochain au salon de Francfort et commercialiser dans la foulée.

AFCC a été fondée en 2008 et emploie 200 personnes.

*Le ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique à Ottawa va contribuer à hauteur de 20 millions de dollars