Décidément, Bruxelles joue un rôle très utile dans le développement de la mobilité hydrogène en France. Après l’aide de 10,1 millions d’euros pour financer le projet Zero Emission Valley (ZEV) de la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Europe confirme aussi sa participation au projet de bus à hydrogène à Pau.

Le projet de bus à haut niveau de service (BHNS) va en effet bénéficier d’une subvention du FEDER (fonds européen de développement régional) à hauteur de 1,45 millions d’euros, sur un coût total de 3,637 850 euros, annonce la région Nouvelle-Aquitaine. Ce soutien est justifié par la dimension globale du projet, qui « associe un développement cohérent de l’urbanisme et des offres de mobilité alternatives et de Transport Collectif en Site Propre. »

Porté par le syndicat mixte des transports urbains (SMTU), ce projet vise à faire rouler en 2019 8 bus à hydrogène de 18 mètres pour une mobilité zéro émission. Il a été labellisé par le Ministère de l’environnement dans le cadre de l’AAP « Territoires Hydrogène ».