En attendant l’offensive des constructeurs japonais, dont Toyota, qui feront rouler toute une flotte de véhicules à hydrogène lors des JO de Tokyo en 2020, on peut avoir un avant-goût de l’énergie du futur en ce moment en Indonésie. Le pays accueille actuellement les Asian Games, qui ont débuté le 18 août et vont se poursuivre jusqu’au 2 septembre. Il s’agit de la deuxième compétition multi-sports la plus médiatisée au monde après les Jeux Olympiques.

La compagnie d’ingénierie anglaise Escubes Arcola a passé un accord avec la province de Sumatra du sud pour y déployer une infrastructure de stations à hydrogène. Les Asian Games sont l’occasion d’ouvrir une première station de remplissage et de faire rouler deux véhicules qui sont des Kangoo H2. Ces deux utilitaires à hydrogène vont faire une tournée en Indonésie. L’hydrogène pourrait permettre d’améliorer la qualité de l’air dans des villes très congestionnées comme Djakarta.