De l’hydrogène à partir de déchets plastiques ?

Considérée comme une véritable catastrophe environnementale, notamment dans les océans, la pollution plastique pourrait paradoxalement apporter sa contribution à la qualité de l’air. Une équipe de scientifiques de l’université de Swansea (Angleterre) a découvert un procédé qui permet de transformer des déchets plastiques en hydrogène. Pour y parvenir, il faut découper le plastique, le rendre rugueux et ajouter un photo catalyseur qui absorbe la lumière du soleil. Les déchets sont alors exposés à la lumière et plongés dans une solution alcaline, ce qui aboutit à de l’hydrogène gazeux.

De plus, avec le procédé mis au point par le Dr Moritz Kuehnel, il n’est pas nécessaire de nettoyer le plastique pour qu’il soit traité. « Même s’il y a de la nourriture ou un peu de graisse dans un bac à margarine, cela n’arrête pas la réaction, mais l’améliore », a déclaré le scientifique surles ondes de la BBC.

Et ce n’est pas tout : l’hydrogène produit par recyclage de plastique peut potentiellement être utilisé comme carburant pour les véhicules compatibles. Voici donc venue l’ère du plastic to hydrogen (P2H).

By |2018-09-06T14:07:58+00:00septembre 6th, 2018|Général|Commentaires fermés sur De l’hydrogène à partir de déchets plastiques ?

About the Author:

Journaliste automobile depuis plus de 25 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives. Sur l'hydrogène, j'ai co-écrit un ouvrage en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Plus récemment, j'ai réalisé un livret pour l'OVE (Observatoire du Véhicule d'Enterprise).

Abonnez-vous à H2 Today (gratuit)

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: