Cet après-midi, le départ sera donné à Nevers du 3e eRallye de Monte-Carlo. Véritable compétition routière, réservée aux véhicules 100 % électriques, sans utilisation de prolongateur, l’affiche 2018 va aligner 40 véhicules, dont 7 seront à hydrogène, Toyota France – victorieux en 2016 – a décidé d’engager trois équipages avec 6 Mirai. Il y aura également une Hyundai ix35 FC. Ces voitures avec pile à combustible devront affronter des modèles comme la Renault ZOE, la Nissan Leaf, la BMW I3, la Jaguar I-Pace, la Kia Soul, les Tesla S et X, la VW e-Golf, ou bien encore l’Opel Ampera-e.

L’Automobile Club de Monaco a tracé un parcours composé d’épreuves mythiques qui ont fait les grandes heures de ses ainés (Rallyes Monte-Carlo WRC et Historique).

A noter que ce 3e opus de l’eRallye Monte-Carlo compte cette année pour la 9e et avant-dernière manche de la Coupe eRallye de Régularité du Championnat Electrique et Nouvelle Energie de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA).