HES Energy Systems, une entreprise basée à Singapour, vient de dévoiler son projet d’un avion électrique à hydrogène. Cet aéronef zéro pollution pourrait apporter un élément de réponse alors que l’aviation représente déjà 3 % des émissions polluantes mondiales et que le nombre des voyages aériens devrait tripler d’ici 2050. L’Element One est un appareil complètement autonome qui pourrait embarquer quatre personnes à son bord. Il devrait effectuer ses premiers essais en 2025.

Disposant d’une autonomie de 500 à 5 000 kilomètres, selon le type d’hydrogène utilisé (liquide ou gazeux), il pourra être ravitaillé en moins de 10 minutes à l’aide d’un système de nacelles automatisées, similaires à celles qu’utilisent déjà les entreprises Alibaba et Amazon dans leurs entrepôts. En outre, la production d’hydrogène se ferait en faisant appel à des énergies renouvelables.

A noter que HES Energy Systems (filiale de H3 Dynamics) s’investit aussi dans les drones à hydrogène. La société, qui produit des piles à combustible ultra légères à Singapour, fait partie du consortium FLY-HY avec trois start-up françaises : ERGOSUP (concepteur et fabricant d’électrolyseurs haute pression), Ad-Venta  (stockage d’hydrogène) et Airborne Concept (concepteur de drones).