Un avion à hydrogène en approche à Singapour

HES Energy Systems, une entreprise basée à Singapour, vient de dévoiler son projet d’un avion électrique à hydrogène. Cet aéronef zéro pollution pourrait apporter un élément de réponse alors que l’aviation représente déjà 3 % des émissions polluantes mondiales et que le nombre des voyages aériens devrait tripler d’ici 2050. L’Element One est un appareil complètement autonome qui pourrait embarquer quatre personnes à son bord. Il devrait effectuer ses premiers essais en 2025.

Disposant d’une autonomie de 500 à 5 000 kilomètres, selon le type d’hydrogène utilisé (liquide ou gazeux), il pourra être ravitaillé en moins de 10 minutes à l’aide d’un système de nacelles automatisées, similaires à celles qu’utilisent déjà les entreprises Alibaba et Amazon dans leurs entrepôts. En outre, la production d’hydrogène se ferait en faisant appel à des énergies renouvelables.

A noter que HES Energy Systems (filiale de H3 Dynamics) s’investit aussi dans les drones à hydrogène. La société, qui produit des piles à combustible ultra légères à Singapour, fait partie du consortium FLY-HY avec trois start-up françaises : ERGOSUP (concepteur et fabricant d’électrolyseurs haute pression), Ad-Venta  (stockage d’hydrogène) et Airborne Concept (concepteur de drones).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting