C’est une première sur le territoire national : Morbihan Énergies, Engie Cofely, ainsi que la Banque des territoires et la Région Bretagne ont lancé le label « Morbihan hydrogène ». Ce dernier vise à développer la production d’un hydrogène, à partir d’une énergie locale. Le syndicat breton d’énergie s’est lancé il y a déjà deux ans dans l’hydrogène, avec un site de production à Vannes-Luscanen. Un électrolyseur alimenté en électricité par les panneaux solaires du nouveau bâtiment administratif que partage cet établissement public avec Eau du Morbihan et l’association des maires et présidents d’EPCI permet d’obtenir de l’hydrogène pour véhicules électriques.

Cette station est la première étape d’une série de projets qu’accompagne Morbihan énergies en vue d’un développement de l’hydrogène auprès des collectivités et des acteurs économiques du département. L’un d’eux est la future station du Prat, prévue pour 2019, en collaboration avec ENGIE, près de l’usine Michelin.

Après ce label hydrogène, Morbihan Energies pourrait en faire de même pour l’électricité et le gaz naturel.