Il l’avait annoncé il y a un mois, en marge de la conférence de presse de Toyota, Air Liquide et Hype (pour la création de la société Hysteco), c’est aujourd’hui confirmé. Le Député LREM de Dordogne, Michel Delpon, a réussi à créer le 11 mars un groupe d’études hydrogène à l’Assemblée Nationale. Ce fervent défenseur des énergies renouvelables en assure d’ailleurs la présidence.

L’ambition du parlementaire est de favoriser la mobilité zéro émission et d’accélérer la troisième révolution industrielle : celle des énergies vertes et de l’hydrogène. « Nous sommes plusieurs députés bien décidés à encourager le développement de l’hydrogène en France. Il s’agit là d’un signal fort pour structurer cette filière, à l’heure où de grandes entreprises se regroupent en coentreprises pour son déploiement à grande échelle »,  déclare Michel Delpon.

Pour le député, « la France (est) très performante en matière de recherche fondamentale sur l’hydrogène », mais elle « prend du retard dans la recherche appliquée, à l’instar d’autres pays bien plus actifs dans la R&D à l’image de l’Allemagne, du Japon, de la Chine et des USA », souligne-t-il.

La composition du groupe d’études sera communiquée prochainement.