Création d’un groupe d’études hydrogène à l’Assemblée Nationale

Il l’avait annoncé il y a un mois, en marge de la conférence de presse de Toyota, Air Liquide et Hype (pour la création de la société Hysteco), c’est aujourd’hui confirmé. Le Député LREM de Dordogne, Michel Delpon, a réussi à créer le 11 mars un groupe d’études hydrogène à l’Assemblée Nationale. Ce fervent défenseur des énergies renouvelables en assure d’ailleurs la présidence.

L’ambition du parlementaire est de favoriser la mobilité zéro émission et d’accélérer la troisième révolution industrielle : celle des énergies vertes et de l’hydrogène. « Nous sommes plusieurs députés bien décidés à encourager le développement de l’hydrogène en France. Il s’agit là d’un signal fort pour structurer cette filière, à l’heure où de grandes entreprises se regroupent en coentreprises pour son déploiement à grande échelle »,  déclare Michel Delpon.

Pour le député, « la France (est) très performante en matière de recherche fondamentale sur l’hydrogène », mais elle « prend du retard dans la recherche appliquée, à l’instar d’autres pays bien plus actifs dans la R&D à l’image de l’Allemagne, du Japon, de la Chine et des USA », souligne-t-il.

La composition du groupe d’études sera communiquée prochainement.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting