Le constructeur japonais a fait l’acquisition d’une station SimpleFuel pour alimenter des chariots-élévateurs dans son usine de Motomachi à Toyota City (préfecture d’Aichi), au Japon. Cette station compacte peut produire 8,8 kg d’hydrogène décarboné par jour, par électrolyse. L’électricité est fournie par des panneaux solaires installés sur le toit du site de production. Toyota, qui a commencé à remplacer en 2017 ses chariots-élévateurs conventionnels par des modèles à pile à combustible, en profite aussi pour tester de nouvelles technologies dans la production et distribution d’hydrogène.

La station SimpleFuel a pour particularité de pouvoir être implantée dans de petits espaces.