En Corée du Sud, trois stations de distribution d’hydrogène ont été mises en service le 12 avril sur des aires d’autoroute, deux à Anseong et une autre à Yeoju. Le ministère coréen des Transports et Korea Expressway envisagent d’installer au premier semestre cinq stations supplémentaires sur des aires d’autoroute et dix autres d’ici la fin de l’année. Le service sera disponible de 8 h à 22 h.

Au-delà des aires d’autoroute, le ministère projette de mettre en place un total de 310 stations de distribution d’hydrogène d’ici 2022 dans les principaux points de transport tels que les lieux de correspondance ou les garages d’autobus afin de favoriser l’utilisation de véhicules à pile à combustible dans le pays.

Le gouvernement coréen voudrait par ailleurs désigner trois villes phares ayant pour objectif de favoriser la transition énergétique vers l’hydrogène.