Selon Ouest France, la ville a adhéré à la charte « Morbihan hydrogène ». Ce label, qui est une première sur le territoire national, vise à développer la production d’un hydrogène vert à partir d’énergie locale. Il a été initié par le syndicat Morbihan énergie.

Une station de production et de distribution d’hydrogène a été implantée à Vannes-Luscanen, en 2017. C’est la première étape d’une série de projets qu’accompagne Morbihan énergies en vue d’un développement de l’hydrogène auprès des collectivités et des acteurs économiques du département. On peut citer notamment la future station du Prat, à Vannes, en collaboration avec Engie, près de l’usine Michelin. C’est un projet qui a été retenu par l’Ademe.

Divers organismes sont déjà signataires de cette charte, dont l’usine Michelin, les transports Delanchy et Rault, les sociétés Véolia, Fidéli Course, Yves-Rocher, la CCI du Morbihan, le Parc naturel régional du golfe et le Parc de Branféré.