Depuis le 16 septembre, et jusqu’au 20 novembre, une phase de concertation a été mise en place concernant le projet d’unité de production d’hydrogène vert à partir d’électrolyse de l’eau de la société H2V Normandy. Il existe d’ailleurs un site spécifique.

Le projet H2V Normandy vise à créer une usine de production d’hydrogène vert sur un terrain de la zone industrielle de Port-Jérôme, sur la commune de Saint-Jean-de-Folleville entre Le Havre et Rouen.  Ce projet d’usine de production d’hydrogène en Normandie, est porté par H2V, et accompagné par RTE pour le raccordement électrique de l’usine.

Grâce à l’électrolyse de l’eau, l’objectif est de produire de l’hydrogène vert ». Celui-ci serait ensuite injecté dans le réseau de distribution d’hydrogène de Port-Jérôme. Les industriels locaux, qui utilisent principalement aujourd’hui de l’hydrogène gris, pourraient ainsi réduire leur bilan carbone en utilisant de l’hydrogène vert produit par H2V.

H2V annonce un investissement compris entre 230 et 251 millions d’euros. L’usine pourrait produire 28 000 tonnes d’hydrogène par an à partir de 2022/2023.