La Commission européenne a approuvé, en vertu du règlement européen sur les concentrations, l’acquisition du contrôle conjoint de Symbio par Faurecia et Michelin (via sa filiale, Spika), ces trois sociétés étant basées en France. Comme vous le savez, la première assemble et fournit des systèmes de piles à combustible à hydrogène pour le secteur automobile. Elle était jusqu’à présent contrôlée exclusivement par Michelin.

La prise de participation par Faurecia Exhaust International (qui est sous le contrôle exclusif indirect de Peugeot SA, la société de tête du groupe PSA) s’explique dans le cadre du projet de co-entreprise avec Michelin, regroupant l’ensemble des activités dédiées à la pile à hydrogène. L’annonce avait été faite le 11 mars dernier. La société doit s’appeler Symbio, a Faurecia Michelin Hydrogen Company.

La Commission a conclu que l’acquisition envisagée ne soulèverait pas de problème de concurrence compte tenu de son impact très limité sur la structure du marché, en particulier de l’absence de pouvoir de marché suffisant de PSA en matière de véhicules automobiles particuliers et utilitaires légers. En outre, Symbio faisant déjà partie du groupe Michelin, l’opération n’entraînera aucun changement en termes de chevauchement des activités de Symbio et de Michelin, estime encore Bruxelles.